Deutscher Gewerkschaftsbund

Fonctionnement et organisation

National et international

Le DGB est une Confédération syndicale qui défend les intérêts des syndicats allemands auprès des communes, des Länder et de l'Etat fédéral, des organisations patronales et dans la vie associative du pays. Le DGB est affilié ä la Confédération européenne des syndicats (CES) et à la Confédération syndicale internationale (CSI).

Le DGB coordonne les revendications, les thèmes et les actions communes de huit fédérations. Illes soutient en cas de conflit. Le DGB n'est pas partenaire social et il n'a pas la compétence pour mener des négociations collectives. Comme il s'occupe avant tout du contexte général, ses connaissances sont requises pour traiter des questions politiques d'intèrêts général.

On trouve à la tête du DGB un Comité exécutif de 5 personnes, élu tous les 4 ans par le Congrès confédéral. Le Congrés fixe également les grandes lignes de la politique syndicale.

Le siège principal du DGB est à Berlin. Il dispose également de nombreux bureaux et installations au niveau des Länder, des villes et des cantons. Avec les unions locales, le DGB parvient ainsi à "couvrir" le territoire national.

Politique du DGB et influence des membre

Les syndicats doivent d'abord et avant tout négocier avec le patronat et les milieux politiques. Mais le DGB lance également ses propres initiatives, comme récemment dans le contexte de la Loi sur l'assurance soins. Il élabore des programmes régionaux, pour l'emploi, il assiste les projets pour le Tiers Monde et il soutient des centres culturels, des cafés pour jeunes et des garderies. Ces derniers temps, il a renforcé ses efforts contre le racisme et la xénophobie.

Les syndicats affiliés au DGB sont des syndicats unitaires, qui ne sont obligé à aucun parti politique et à aucune confession religieuse. Ils défendent la démocratie et les droits de l'homrne,- ils s'opposent à toute forme d'extrémisme politique.

Le monde du travail est le vivier des syndicats. Mais les chômeurs, les apprentis et les étudiants peuvent adhérer également. Le DGB, qui est une Confédération, n'a que 8 membres - les 8 syndicats affiliés. Mais ceux-ci réunissent quand même 8 millions d'hommes et de femmes. Comme différents syndicats envisagent des coopérations, voire des fusions, le nombre des syndicats affiliés au DGB va bientôt baisser. L'evolution du nombre des adhèrents dépend surtout de l'evolution de l'emploi,

 

La structure du DGB est démocratique de la base au sommet. Il constitue la centrale de ses 8 fédérations. Ses délégués élisent les membres du bureau aux différents niveaux, dans les 9 organisations locales, les 88 organisations régionales et à l'échelon confédéral.

Tous les quatre ans, 400 délégués, qui représentent l'ensemble des adhérents, se réunissent à l'occasion du congrès confédéral, afin d'y prendre les décisions stratégiques pour les années à venir et d'élire le bureau fédéral exécutif composé de cinq membres qui exercent leur fonction à titre professionnel. Conjointement avec les présidents des 8 fédérations du DGB, il constitue le bureau fédéral.

Le conseil national prend des décisions centrales une fois par an entre les congrès confédéraux. A côté des 70 délégués des syndicats, les membres du bureau fédéral et les présidents des organisations régionales en font également partie.

Protection juridique et autogestion sociale

Le DGB propose aux syndicats une assistance pour leur travail dans les établissements et les entreprises. Il informe et conseille les membres qui siègent dans les conseils d'entreprise et d'administration. Il propose à tous ses adhérents une protection juridique gratuite, surtout devant les tribunaux du travail et des affaires sociales.

Le DGB siège paritairement dans les instances de direction de l'autogestion sociale - les caisses de l'assurance obligatoire maladie, accident et chômage, tout comme dans l'Office fédéral du travail, Des réprésentants du DGB participent également au travail des associations mutuelles professionnelles d'assurance et des organes de formation professionnelle. Le DGB fournit des juges non-professionnels, il siège avec voix délibérative dans les Conseils directeurs de la radio et de la télévision de service public et dans les Instances de contrôle des Länder pour l'audiovisuel privé.


Vers le haut